Fédération nationale de l'immobilier

L’immobilier ancien bat des records de demandes

L’immobilier ancien bat des records de demandes

05/07/2017

La crise des subprimes de 2009 aura conduit à une chute des prix de l’immobilier dont la tendance, depuis deux ans, est à la stabilisation.

L’immobilier ancien bat des records de demandes

La dynamique du marché immobilier ne devrait pas trop s’essouffler en 2017 tant la faiblesse des taux d’intérêt continue d’être favorable à l’immobilier. Les taux d’intérêt ont certes commencé à augmenter en 2016, loin de freiner la progression des ventes.

Peut-on y voir une occasion pour le marché de l’immobilier burgien de se reconstruire ? Après une année 2016 très dynamique, et comme annoncé par la chambre des notaires de l’Ain le nombre de ventes des logements anciens a continué de croître et à confirmer la rationalité des prix affichés :

-  1 330 €/m2 (prix médian) pour un appartement dans l’ancien,

-  1 525 €/m2 pour une maison ancienne.

 

 

La baisse des prix mêlée et une augmentation progressive des taux pourraient influer sur le déclenchement d’un achat ou d’une vente. Les vendeurs se décident à céder leur bien de peur de voir le nombre des potentiels acquéreurs s’amenuiser, en même temps que les taux remontent.

L’immobilier ancien frôle des taux record et il est encore temps d’acheter ! Vous souhaitez vendre ou louer votre appartement ou votre maison ? Toutes nos agences immobilières se tiennent à votre disposition pour vous accompagner dans vos projets de vente ou de mise en location. Découvrez notre formulaire de contact dédié à la vente !

 

 

Pour plus d’informations >>> http://www.leprogres.fr/lyon/2017/01/11/les-taux-sont-bas-il-est-encore-temps-d-acheter